Sam Mangwana concert 2016 au Festival Soul Power Kongo_

Sam MANGWANA

Le roi de la rumba congolaise

   Sam MANGWANA

Sam Mangwana

Géant de la Rumba congolaise, chantre du panafricanisme, Sam MANGWANA brasse les styles avec une joie et une énergie non dissimulées. Né en 1945 à Kinshasa de parents angolais, il tire de l'exil familial un goût prononcé pour le voyage, les langues et une curiosité naturelle pour les autres cultures. Sa connaissance du portugais, du lingala, du swahili, du français, de l'anglais et son apprentissage de l'espagnol font de lui le chanteur (entre alto et basse) le plus polyglotte du continent. Sam MANGWANA n'est cependant pas de ceux qui se cantonnent dans un style unique et opère rapidement un retour aux racines de sa musique, retrouvant les charmes des rumbas d'antan, leur élégance chaloupée et nonchalante. Polyglotte et grand baroudeur, le parcours du géant de la rumba congolaise prend sa source dans l'histoire familiale.

Sam MANGWANA grandit dans l'amour de la musique. Dès lors, et malgré la désapprobation paternelle, les groupes s'arrachent le jeune talent.
En 1972, MANGWANA rejoint un autre géant de la musique congolaise : le guitariste Franco. Loin des disputes stériles, Sam MANGWANA s'efforce de puiser ce qu'il y a de meilleur dans les différents courants musicaux qu'il côtoie et démarre une carrière solo en 1968 avec à ses côtés le guitariste Guyano, Michelino, Dizzy Mandegeko et Dalienst avant de s'installer en Côte d'Ivoire.
Aujourd'hui, le son afro-latino revient vers l'Afrique et est encore transporté à travers la rumba congolaise jusqu'aux Caraïbes".
Fuyant les dictatures de l'Afrique centrale, la musique devient pour Sam MANGWANA un instrument de lutte contre la corruption et la violence. Métissant la musique des Caraïbes, de l'Afrique Centrale et de l'Afrique de l'Ouest à la salsa sud-américaine, Sam, en pattes d'eph et chemises cintrées à la James Brown, enchaîne tubes sur tubes. La "fièvre MANGWANA " s'étend d'un bout à l'autre du continent noir ; de l'Ouest à l'Est en passant par l'Afrique Centrale et jusqu'en Afrique Australe, MANGWANA devient une légende.

Avec ces titres les plus connus: "Georgette Eckins" (1978) et "Maria Tebbo", (1980), et "Mathilda" Sam impose un style où chaque chanson raconte une histoire particulière.

 
 

CONCERT – Forum Mbongi

Vendredi 18 novembre 2016  à 21h00 - 5000 frs CFA

 

1ère Partie : Fanfare Funk de P/N

 

MASTERCLASS

 

Jeudi 17 novembre 2016

 

De 11h à 14h à la

 

Cité des Arts – salle de musique

 
Clip :
 
 
Photos :
  • 1989_for_ever
  • 1993_Rumba_music
  • 1995_no-me-digas-no
  • 1998_Galo_Negro
  • 1_Sam-Mangwana_
  • 2003_CANTOS_DE_ESPERANA
  • Sam_1
  • Sam_2
  • Sam_3
  • Sam_4
  • Sam_5
  • Sam_6
  • Sam_7
  • Sam_8
  • Sam_9